Voici pour notre plus grand plaisir le parcours de Mam’zelle Brin’dille, un drôle de clown qui nous raconte son histoire, une vie qui balance entre l’ombre et la lumière, entre peines et joies, mais surtout une formidable découverte de soi ! Gratitude !

Réveil: Ma vie commence en 2002

Jusque là, j’étais inhibée, je n’étais pas présente à ce que je faisais et je ne me posais pas de questions. Lors d’un séjour à  l’Espace du Possible, camping où sont proposés des ateliers basés sur la créativité, l’expression corporelle et le développement personnel, j’ai pu faire plusieurs expériences.

Eveil : Estime de soi

planter-fleurLors de cet atelier, j’ai passé la semaine à pleurer en réalisant que moi aussi je connaissais des petits bonheurs et qu’il y avait des choses dont j’étais fière. J’ai ensuite exploré d’autres ateliers de développement personnel (PNL, Analyse Transactionnelle, Rêve Eveillé…) et j’ai compris que contrairement à des séances chez un psy, il y avait du lien avec les autres et avec la vie.

Découverte : J’avais horreur de danser !

Un atelier intitulé « Danse des mains » m’a inspiré. Je voulais bien bouger mes mains…elles ont entraîné le reste de mon corps. Je dansais et j’y prenais plaisir…Quelle révolution ! J’ai continué avec la Biodanza à Paris et dansé ma tristesse, ma colère, ma joie, mon amour. J’ai pu percevoir toute l’énergie, la créativité que je possédais.

Ouverture : Le théâtre d’improvisation

J’ai osé me mettre en scène et me montrer en public tout en m’amusant. J’ai ainsi développé ma spontanéité et ma réactivité. Mais dans le théâtre d’impro je n’entrais pas suffisamment en lien avec les spectateurs. Il manquait le “regard public”… le partage et la complicité. Le clown venait à propos ! Pendant 4 ans, j’ai joué avec mes émotions et les ai dévoilées au public en apprenant à le regarder. Et puis j’ai “accouché” de mon clown.

Naissance de Mam’zelle Brin’dille !

brindille-imitationMam’zelle Brin’dille est une grande bringue, un peu timide, espiègle avec des yeux pétillants et une petite voix pointue. Curieuse, observatrice et joyeuse, elle s’extasie comme une enfant. Elle a de la répartie et joue avec les mots. Elle adore danser et chanter. Et c’est la reine des câlins !

Mam’zelle Brin’dille c’est mon alter ego. Brin’dille est vivante et spontanée. Elle va facilement vers les gens par un regard, un sourire, elle touche, émeut, fait rire et rêver. C’est bien moi, Christine, qui ai crée mon personnage de clown et Mam’zelle Brin’dille est donc une partie de moi. Je suis consciencieuse, disciplinée et très sérieuse. Elle m’apporte un brin de folie et de créativité et fait ce que je n’ose pas faire en posant un regard différent, décalé. C’est une soupape ! Je me décharge un peu sur elle pour me donner l’autorisation d’être qui je suis au fond. C’est pas moi c’est Mam’zelle Brin’dille! donc je peux y aller.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAQuand je me transforme en Mam’zelle Brin’dille, j’aime particulièrement jouer avec ce qui se présente et ce que je vis dans l’instant. Je m’amuse à suivre les gens en imitant leur démarche, leurs mimiques, leurs gestes. Je saisis un détail, un mot, une situation… et un fil se déroule dans mon délire.

J’emmène Mam’zelle Brin’dille partout avec moi. Un chapeau et un nez suffisent pour qu’elle jaillisse spontanément, lors d’un repas ou d’une occasion festive, ou lors d’événements en plein air. Brindille me met en lien avec les autres et m’ouvre au partage !

Mam’zelle Brin’dille est parisienne… A bon entendeur salut !

Qu’est ce qui vous plait dans ce parcours de vie ?