– Bonjour Brunor, peux-tu te présenter ?

Oui bien sur. Je suis scénariste et dessinateur, avec mon épouse j’ai contribué à  nourrir nos 4 enfants avec des tubes de gouache. (Ils aimaient bien ça) mais maintenant qu’ils sont grands ils se débrouillent…

– Comment est née la série « les indices pensables » ?

Pour répondre à des vraies questions de jeunes de 15 –16 ans, sur Bible et sciences. Est-ce compatible ? La Bible n’est-elle pas un vieux mythe comme les autres, complètement dépassé par le réel que les sciences apprennent à “lire” ?
Le Dieu de la Bible et de Jésus Christ n’est-il pas une sorte de conte pour enfants, avec du merveilleux obsolète, auquel adhèrent encore des gens inquiets, pour se rassurer et combler leurs ignorances avec un dieu “bouche-trous” ? Une croyance pour les enfants, comme le Père Noel, qu’il serait plus sain d’abandonner en grandissant ?

– Peux-tu nous raconter une anecdote qui frappe les lecteurs ?

En conférence, le fait que je leur dise : ne croyez rien de ce que je vais vous dire: vérifiez tout. Tout est vérifiable. De nos jours il est devenu possible de réfléchir à la question de Dieu avec intelligence, grâce à des indices vérifiables. Dans les Bd, ils aiment bien le scientifique qui accepte d’enlever sa blouse de scientifique quand il donne son avis sur l’existence de Dieu, car cette question n’est pas de la compétence des sciences.  En regardant le même homme, on apprend ainsi, à faire la différence entre le professionnel des sciences (avec sa blouse) et l’amateur qui donne une simple opinion personnelle sur la question de Dieu. On apprend à se méfier des impostures.

– Quel retour as-tu des adolescents ?

Certains viennent me poser des questions à la fin d’une conférence dans leur classe… D’autres veulent approfondir par mail. Ils s’étonnent de n’avoir jamais entendu parler de ces indices qui sont nombreux. On leur dit souvent que la vie apparait facilement, naturellement, comme on le croyait au temps de Pasteur et Darwin… Alors ils sont intéressés d’apprendre que ce n’est pas si simple : ils croyaient qu’il suffisait d’avoir les 5 conditions nécessaires (température, pression, eau liquide, oxygène et lumière…) Mais de nos jours on sait que cela ne suffit pas du tout. Il faut que soient inventés deux alphabets, deux langages , celui de l’ADN et celui des protéines… Et que même cela ne suffit pas, pour que la vie commence sur une planète. Il manque encore une invention : un traducteur entre les deux langages. Ne me croyez pas ! Vérifiez vous-même en tapant sur votre clavier :  Prix Nobel de chimie 2009. Vous verrez vous-mêmes si j’invente ou si c’est vrai…

 indices-04

– Pourquoi science et foi sont compatibles ?

Grâce aux progrès de la connaissance, il est devenu possible de confronter avec le réel, les grands courants de la pensée, et on peut alors constater que la vision du monde d’Aristote et des Hébreux reste compatible avec le monde réel. Ce n’est pas la preuve que le Dieu de la Bible et de Jésus Christ est le vrai Dieu : il n’existe aucune preuve à ce sujet, aucune. Mais on trouve de plus en plus d’indices.

 

– Qu’est ce qui te met le plus dans la gratitude ?

Le PLUS ? Je ne sais pas. Mais toutes ces découvertes y contribuent. Les auteurs Bibliques n’ont pas cherché à rédiger un traité scientifique, mais ils ont posé des affirmations sur l’Univers, l’Homme, les Vivants, qui sont aujourd’hui vérifiables par l’outil scientifique. De même que tous les autres écrits et les affirmations de toutes les civilisations de l’Antiquité. Il est devenu facile de voir qui avait raison sur tel sujet, et qui s’est trompé. On fait le bilan et on tire les conclusions qu’on veut de cette enquête.

J’ai de la gratitude pour les prophètes hébreux qui ont transmis toutes ces informations au péril de leur vie… Tout le monde s’est tellement moqué, acharné contre eux… “Regardez ces idiots de soi-disant prophètes qui écrivent que la lumière est créée AVANT le soleil Ah AH AH !” Aujourd’hui les astrophysiciens nous font part d’une découverte stupéfiante : il y avait effectivement de la lumière bien avant notre soleil, dans l’Univers. La lumière est là depuis plus de 13 milliards d’années, le soleil depuis 4,5 seulement.

Un grand merci Brunor !

Pour le retrouver aller sur son site !