Etre dans la gratitude parce qu’on est un peu fêlé, cela peut surprendre et pourtant !

C’est le pari magique de la dernière soirée organisée par Tribe to be inspired,  un réseau indépendant qui remet l’humain et l’éthique au cœur de l’action et porte le rêve un peu fou de réinventer la façon dont on pense, on travaille, on vit.

« Soyons un peu fêlé pour laisser passer la lumière! »

 

Atelier3-tribeComme la vie fait bien les choses, je me retrouve à cette soirée unique en son genre, avec beaucoup de joie ! On s’inscrit, on connait le thème mais c’est tout… le jour J c’est la joie de la découverte…

Un programme concocté depuis des mois par une équipe passionnée et inspirante, la tribe team avec Bruno Vinay à l’origine de cette belle aventure un peu folle, les tribe-angels et nous les tribers… why not ?

Inspirez…vous êtes cernés ! Des témoignages, des ateliers, un buffet informel où l’on parle facilement aux inconnus… Je ne connais personne mais je fais de belles rencontres ! Gratitude !

 

Tribers forever !

Nous sommes presque 200… souriants, attentifs et impatients ! Je retiens de cette belle soirée trois magnifiques témoignages de personnes ordinaires et extraordinaires par leur force de vie, leur passion pour créer une vie lumineuse en étant un peu ou sacrément fêlés… et surtout celui de Fei… qui m’a intensément touché.

 

Fei, étoile du matin…parisien !

Fei nait en 1979 dans une famille modeste du Nord de la Mandchourie. Très tôt attirée par les langues, elle demande à son grand père qui parle japonais de lui apprendre cette langue. Un « non » cinglant retentit, une fille n’a pas besoin d’instruction…

A 16 ans, tourmentée par cette grande question du sens de la vie à laquelle personne dans son entourage ne peut répondre, elle fait l’école buissonière pendant six mois, puis découvre dans la bibliothèque de sa petite ville, une phrase lumineuse.

« Dieu a deux mains. La première pour te dire que tu es aussi insignifiant qu’un grain de sable. La deuxième pour te dire que ce monde a été crée pour toi. »

tribe-to-be-inspiredC’est le déclic. Elle revient chez elle, apprend l’anglais en autodidacte et quitte sa ville natale pour découvrir le monde à l’âge de dix-neuf ans. Boulimique de savoir et d’expériences, elle vit à fond !

Après avoir travaillé à Shenzhen comme traductrice et interprète pendant deux ans, c’est à Shanghai qu’elle découvre la civilisation et à la langue française, dont elle tombe éperdument amoureuse ! Les mots « chocolat » et « enchanté » sont pour elle savoureux et uniques.

Elle apprend donc le français avant de venir s’installer en France, grâce à ses parents qui vendent leur appartement pour lui permettre de réaliser son rêve ! C’est leur seul bien, mais leur fille est si passionnée qu’ils décident de l’aider.

En 2003, elle arrive à Paris pour travailler dans une société de marketing dont elle sera responsable pour la Chine. Mais début 2008 épuisée par un job qui n’a plus de sens pour elle, elle stoppe tout pour revenir à ce qui l’a toujours passionnée, les échanges culturels entre la Chine et l’Occident. Elle crée sa propre maison d’édition en pleine période de crise !

 

Elle suit son coeur même si elle a peur

Ce qui est fou dans le parcours de Fei c’est que sa vie a été transformée par des rencontres improbables, dans un parc, dans la rue… qui lui ont fait prendre des tournants décisifs !

A la question: Comment reconnaissez vous que ce que vous dit quelqu’un est juste pour vous ? Elle répond marquant une légère pause: « Les messages de la vie s’entendent avec le coeur et pas avec l’intelligence ! » Et rayonnante d’ajouter:

« Je suis le monde ! Que peut-il m’arriver de mauvais si il a été crée pour moi ? Je suis persuadée que nos pensées créent ma réalité. Alors faites attention à ce que vous pensez ! »

 

Et vous comment laissez vous passer la lumière ?